AFFINER LA RECHERCHE

Programme d'investissements de relance durable

Programme d'investissements de relance durable

Acteurs majeurs du financement de l’économie et investisseurs de long terme, les assureurs français se sont engagés auprès des pouvoirs publics à soutenir l’économie du pays affectée par la crise sanitaire et ont décidé de mettre en place, avec la Caisse de Dépôts et Consignations, un programme d’investissements de 1,5 milliard d’euros, majoritairement investi en actions. Ce programme, qui comprend trois volets, doit bénéficier principalement aux ETI et PME, au secteur du tourisme et à celui de la santé.

Mise à jour : 31 juillet 2020

Promouvoir une reprise économique durable en mesurant l'impact des investissements

Acteurs majeurs de l’investissement responsable, mobilisés dans la lutte contre le réchauffement climatique, les assureurs souhaitent dans le cadre de ce nouveau programme d'investissements promouvoir une reprise économique durable en innovant en matière de prise en compte des critères extra-financiers.

Ainsi, la réalisation d’investissements non cotés est conditionnée à l’intégration des enjeux du développement durable dans l’entreprise et à la fixation d’objectifs dans ce domaine.

En outre, les critères extra financiers sont systématiquement pris en compte dans le processus de sélection d’une entreprise et certaines activités comme le charbon thermique, le tabac, le transport ou la commercialisation d'armes chimiques ou biologiques, les activités en violation avérée des principes du Pacte Mondial des Nations Unies sont exclues.

L’impact financier et extra financier du programme sera évalué tout au long de sa mise en œuvre afin de rendre compte, entre autres, de la création d’emplois, de la part des femmes dans le management, de l’empreinte carbone, de la production relocalisée.  
La production par les sociétés de gestion de ce reporting est une condition d’éligibilité au Programme.

 

PME et ETI : soutenir les entreprises de l'industrie et du service

Ce volet du programme d'investissements est destiné principalement aux gérants des fonds de Place « NOV » et aux gérants partenaires des assureurs, au bénéfice des TPE, PME et des ETI, sans orientation sectorielle.
La relance des fonds de place « NOV » a été mis en place par le biais de NOVA 2 d’Amiral gestion, NOVO 2020 de Tikehau, et NOVI 2020 de La Financière de l’Echiquier. Les souscriptions s’élèvent à près de 300 millions d'euros.
Les assureurs ont par ailleurs proposé 9 fonds de soutien à l’économie française.  Les stratégies proposées par les assureurs sponsors couvrent la dette privée, les actions non cotées et les actions cotées.

 

Tourisme : contribuer à la relance de ce secteur

Le deuxième volet, d’environ 150 millions d’euros, est destiné à financer des entreprises du secteur du tourisme par le biais : 

  • d’une plateforme de financements participatifs pour les TPE ;
  • d'un financement en fonds propres et quasi-fonds propres des PME/ETI du secteur. 

     

Santé : renforcer la souveraineté sanitaire

Le dernier volet d’au moins 600 millions d’euros, dédié au secteur de la santé, comprendra trois fonds. Leurs investissements contribueront à renforcer la souveraineté sanitaire et seront réalisés notamment dans les domaines de la recherche, des infrastructures, de la logistique et des services de santé. Leur mise en place est prévue en octobre.

La gouvernance de ce volet sera articulée entre un comité des investisseurs et un conseil scientifique consultatif composé de personnalités éminentes du monde de la santé.