AFFINER LA RECHERCHE

Lancement de l’Observatoire de la finance durable, premier outil de suivi de la transformation des acteurs de la Place de Paris vers une neutralité carbone à l’horizon 2050

29/10/2020

Dévoilé à l’occasion du Climate Finance Day, l’Observatoire de la finance durable est une première à l’échelle mondiale. Il a pour ambition de contribuer à la transparence, au suivi et à l’évaluation de la transformation progressive du secteur financier.

Le 2 juillet 2019, les acteurs de la Place financière de Paris (assureurs, banques, sociétés de capital-investissement, sociétés de gestion et sociétés financières spécialisées), représentés par leurs principales fédérations professionnelles, Finance for Tomorrow et Paris EUROPLACE, ont pris de nouveaux engagements pour une finance verte et durable. Parmi eux, la création d'un Observatoire pour recenser les réalisations et les engagements des acteurs financiers sur ces enjeux.

DES DONNEES SECTORIELLES INEDITES

L’Observatoire rassemble des données sectorielles et des engagements individuels, aujourd’hui présentés sur le site : www.observatoiredelafinancedurable.com.  Dans une volonté de transparence toutes les données du site de l’Observatoire sont en open-data.

Des données inédites, d’une part, qui rendent compte des actions des différents secteurs financiers sont classées en quatre thématiques :

  • Gestion responsable
  • Transition vers une économie bas-carbone
    • Placements et investissements durables
    • Encours sous analyses climat
    • Montants des crédits rénovation énergétique pour les particuliers 
  • Sortie du charbon
    • Montant des encours sous stratégie charbon
    • Statistiques sur les stratégies charbon des acteurs financiers : date de sortie, seuils retenus
    • Exposition au charbon thermique des banques et des assurances
  • Offre de produits responsables

D’autre part, l’Observatoire recense également les engagements publics en matière de finance durable de 355 acteurs volontaires. Ces engagements seront mis à jour de façon continue et nous appelons les acteurs financiers non présents à ce jour à s’engager et à rejoindre cette initiative.

Cette première édition est une base de travail pour atteindre les objectifs à 5 ans du projet : faire un suivi des engagements individuels, calculer l’alignement des portefeuilles d’investissement des acteurs de la Place sur les objectifs de l’Accord de Paris, et, dans la mesure du possible, enrichir les données par des mesures de l’impact sur l’économie réelle.

UN COMITE GARANT DE LA RIGUEUR SCIENTIFIQUE

Un Comité scientifique et d’expertise, composé de 12 personnalités qualifiées et présidé par Pierre-Louis Lions, lauréat de la médaille Fields en 1994 et professeur au Collège de France, évaluera régulièrement la pertinence et la qualité des méthodologies et des données de l’Observatoire. Celles-ci ont, en effet, vocation à évoluer au fil des ans pour tenir compte des avis de ce comité mais aussi des progrès méthodologiques, dans l’objectif de mieux apprécier l’impact des initiatives engagées par les acteurs en matière de finance durable.

UN PROJET PILOTE DANS LE MONDE

L’Observatoire de la finance durable a vocation à déclencher des initiatives similaires en Europe et dans le monde. Finance For Tomorrow partagera son retour d’expérience et les enseignements du projet avec d’autres centres financiers, notamment à travers le réseau FC4S-Financial Centers for Sustainability, et les méthodologies mises en place dans l’Observatoire seront mises à disposition en open-source.

 

Thierry Déau, Président de Finance For Tomorrow : « Nous sommes convaincus que la transparence est indispensable et vertueuse pour accélérer la dynamique collective engagée depuis la COP21 et nous sommes fiers, pour cette raison, de lancer aujourd’hui l’Observatoire de la finance durable. Notre objectif commun, avec les fédérations professionnelles et les pouvoirs publics, est de suivre au mieux et d’encourager encore les engagements et actions en faveur de la lutte contre le changement climatique et la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable et ceux de l’Accord de Paris de manière globale. »

Arnaud Leroy, Président-Directeur Général de l’ADEME : « En contribuant à une plus grande transparence et à une meilleure prise en compte du long terme, l’Observatoire de la finance durable est un outil de dialogue inédit entre le secteur financier et la société. Il va permettre de suivre la traduction des engagements en actions tout en favorisant l’émulation entre acteurs. A l’heure où nous devons accélérer notre mobilisation pour l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris, il sera donc un outil essentiel pour encourager le rehaussement des ambitions de la place financière de Paris. »

Augustin de Romanet, Président de Paris EUROPLACE : « Le lancement de l’Observatoire de la finance durable, première mondiale, accompagné par des financements européens, témoigne une nouvelle fois de l’esprit pionnier qui anime la place de Paris sur ces questions. Cette démarche s’inscrit dans l’action énergique développée par la place de Paris pour accélérer la contribution de l’industrie financière, dans l’ensemble de ses composantes, à la relance de l’économie et à la transformation de notre modèle économique post-crise. »

378

À lire aussi