AFFINER LA RECHERCHE

Études et chiffres clés

Études et chiffres clés

L’article L. 132-9-4 du code des assurances prévoit que les organismes professionnels représentatifs, dont la FFA, publient, chaque année, un bilan de l’application des dispositifs dits AGIRA 1 et AGIRA 2 par leurs membres.

La Fédération Française de l'Assurance (FFA) met à disposition des informations synthétiques sur les différentes régions françaises permettant de les comparer entre elles à travers divers indicateurs (assurantiels, économiques, comptables et sociaux), pour l’année 2018. Pour chaque région, des données sur la sinistralité complètent ces indicateurs. Ainsi, 13 fiches régionales sont présentées incluant l'Outre-mer, la Corse étant intégrée à la région PACA. La méthodologie et les définitions des indicateurs utilisés sont exposées en annexe du document.

L’article L.132-9-4 du code des assurances prévoit que les organismes professionnels représentatifs, dont la FFA, publient, chaque année, un bilan de l’application des dispositifs dits AGIRA 1 et AGIRA 2 par leurs membres.

La Fédération Française de l'Assurance (FFA) met à disposition des informations synthétiques sur les différentes régions françaises permettant de les comparer entre elles à travers divers indicateurs (assurantiels, économiques, comptables et sociaux), pour l’année 2017. Pour chaque région, des données sur la sinistralité complètent ces indicateurs. Ainsi, 13 fiches régionales sont présentées incluant l'Outre-mer, la Corse étant intégrée à la région PACA. La méthodologie et les définitions des indicateurs utilisés sont exposées en annexe du document.

En 2018, selon les données collectées par le CTIP, la FFA et la FNMF, le marché des assurances santé et prévoyance progresse de 2,8 % et représente 60,3 Md€ de cotisations(1). Cette croissance est un peu plus forte pour les contrats collectifs (+3,3 % contre +2,4 % pour les contrats individuels).

Publication du bilan de l’application des dispositifs Agira 1 et Agira 2 par les organismes professionnels représentatifs (code des assurances, article A. 132-9-6)

Depuis sa mise en place en 2007, la Convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) contribue à faciliter, chaque jour un peu plus, l’accès à l’assurance et à l’emprunt des personnes ayant, ou ayant eu, un grave problème de santé.

La Fédération Française de l'Assurance (FFA) met à disposition des informations synthétiques sur les différentes régions françaises permettant de les comparer entre elles à travers divers indicateurs (assurantiels, économiques...), pour l’année 2016. Pour chaque région, des données sur la sinistralité complètent ces indicateurs. Ainsi, 13 fiches régionales sont présentées incluant l'Outre-mer, la Corse étant intégrée à la région PACA.

En 2017, selon les données collectées par le CTIP, la FFA et la FNMF, le marché des assurances santé et prévoyance progresse de 3 % et représente 58,6 Md€ de cotisations(1). Cette croissance est portée par les contrats collectifs (+4,6 % contre +1,5 % pour les contrats individuels) qui représentent la moitié des cotisations.

L'assurance d'un prêt (ou assurance emprunteur) est une assurance temporaire, limitée à la durée d'un emprunt, qui garantit le remboursement de celui-ci en cas de décès. Elle est le plus souvent complétée par des garanties d'assurance de personnes couvrant les risques d'incapacité, d'invalidité et éventuellement de perte d'emploi.

Le montant des cotisations au titre des contrats d’assurance emprunteur est de 9,1 milliards d’euros en 2017.

Publication du bilan 2017 de l’application des dispositifs AGIRA 1 et AGIRA 2 par la FFA (code des assurances, article A. 132-9-6)

En 2016, les assureurs ont versé 635 millions d’euros au titre de la garantie tempête, grêle, neige sur bâtiment.

Trois familles d’assureurs proposent des garanties santé et prévoyance en France : les institutions de prévoyance régies par le code de la sécurité sociale, les sociétés d’assurance régies par le code des assurances et les mutuelles régies par le code de la mutualité.

En 2016, le marché de la complémentaire santé et de la prévoyance est en croissance de 1,6 % et représente 56,7 Md€ de cotisations. Il a été tiré par la progression des contrats collectifs (+2,7 % contre +0,6 % pour les contrats individuels) qui représentent désormais la moitié des cotisations.

Publication du bilan 2016 de l’application des dispositifs AGIRA 1 et AGIRA 2 par la FFA (code des assurances, article A. 132-9-6)