AFFINER LA RECHERCHE

Études et chiffres clés

Études et chiffres clés

Conscients des enjeux de durabilité, les assureurs doivent tenir compte des conséquences de leurs investissements d’aujourd’hui pour ne pas entraîner des déséquilibres environnementaux et sociaux dont ils auront demain à en assurer les conséquences. La présente étude dresse un état des lieux de l’intégration des facteurs ESG dans les stratégies d’investissements des assureurs, avec un focus sur les chiffres clés du secteur.

Dans son baromètre prospectif 2020, l'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a publié ses premières estimations de l'évolution des effectifs de l'assurance au 31 décembre 2019 : effectifs consolidés de la branche, recrutements de l'année, point sur l'alternance.

Le baromètre mesure la maturité de la démarche d’investisseur responsable des assureurs concernant l’intégration, dans leurs stratégies d’investissement, de critères environnementaux, sociaux, de gouvernance (ESG) et climat. Le niveau de maturité est évalué au regard des exigences de l’article 173 de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte et des attentes des parties prenantes.
Cette troisième édition présente la situation en 2018. Ce suivi s’inscrit dans le cadre des travaux communs menés au sein de la Fédération Française de l'Assurance par le Comité des Investissements et la Commission développement durable pour dynamiser la démarche d’investisseur responsable des assureurs et partager les bonnes pratiques autour de la finance durable.

L'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a présenté le 17 octobre 2019 son 23ème rapport sur les métiers des salariés de l'assurance (ROMA) (données au 31/12/2018).

Le baromètre mesure la maturité de la démarche d’investisseur responsable des assureurs concernant l’intégration, dans leurs stratégies d’investissement, de critères environnementaux, sociaux, de gouvernance (ESG) et climat au regard des exigences de l’article 173 de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte et des attentes des parties prenantes. Cette deuxième édition présente la situation en 2017 et illustre les pratiques associées au deuxième exercice des reporting « article 173 ».

L'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a présenté le 16 octobre 2018 son 22ème rapport sur les métiers des salariés de l'assurance (ROMA) et son 12ème rapport sur les formations des salariés de l'assurance (données au 31/12/2017).

Le baromètre ESG-Climat mesure la maturité de la démarche d’investisseur responsable des assureurs concernant l’intégration, dans leurs stratégies d’investissement, de critères environnementaux, sociaux, de gouvernance (ESG) et climat. Le niveau de maturité est évalué au regard des exigences de l’article 173 de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte et des attentes des parties prenantes.

La formation des jeunes, l’anticipation des évolutions professionnelles et la gestion des âges sont au cœur des transformations actuelles des entreprises. L’édition 2018 du rapport de l’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l’Assurance (OEMA) et de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) sur la mixité et la diversité dans les sociétés d’assurances permet d’assurer une information et un suivi de l'évolution des effectifs, des rémunérations et de la formation professionnelle au niveau de la branche.

Le Rapport annuel de l'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance publié en octobre 2017 présente l'évolution sociodémographique des salariés de l'assurance, ainsi qu'un bilan de la formation professionnelle continue à l'échelle de la branche pour l'année 2016 (données au 31/12/2016).

Le nombre de bénéficiaires de la CMU-C s’élève à 5,5 millions en 2016, en moyenne annuelle, en hausse de 3,2 % en un an (+ 4,4 % en 2015).

Le secteur de l’assurance a pris des engagements forts en faveur de l’alternance, qui concerne surtout les jeunes de moins de 26 ans. De nombreux métiers peuvent en effet se préparer aujourd’hui soit via un contrat d’apprentissage, soit via un contrat de professionnalisation : actuaire, conseiller en assurance, chargé de clientèle, souscripteur, chargé d'études marketing, informaticien... .

Le secteur de l’assurance a pris des engagements forts en faveur de l’alternance, qui concerne surtout les jeunes de moins de 26 ans. De nombreux métiers peuvent en effet se préparer aujourd’hui soit via un contrat d’apprentissage, soit via un contrat de professionnalisation : actuaire, conseiller en assurance, chargé de clientèle, souscripteur, chargé d'études marketing, informaticien... .

Le thème de l'emploi des seniors est traité par les partenaires sociaux de l'assurance au travers de plusieurs accords : mixité diversité, contrat de génération et, plus récemment, accord relatif au Pacte de responsabilité et de solidarité signé le 8 décembre 2014. Cet accord prévoit de porter une attention particulière à la sécurisation du parcours professionnel des seniors de 57 ans et plus. Publié fin 2014, un rapport de l’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l'Assurance sur la mixité et la diversité dans les sociétés d’assurances consacré aux jeunes et aux seniors  souligne que l’amélioration des conditions de travail des seniors, l’aménagement des fins de carrière ou encore la transition entre activité et retraite constituent des éléments importants de l’emploi et du maintien dans l’emploi des seniors.
 

L’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l’Assurance a publié, en octobre 2014, une étude sur l’impact du digital sur les métiers de l’assurance. En effet, qu’il s’agisse de la conception de l’offre, de sa distribution, de la gestion des contrats, des prestations ou des fonctions de support et de pilotage, tous les métiers de l'assurance ont été et continueront d'être impactés par la révolution numérique, directement ou indirectement. Le parti pris de cette étude est de proposer une vue d’ensemble en s'intéressant aux conséquences de ces mutations dans les sociétés d’assurances.