AFFINER LA RECHERCHE

Études et chiffres clés

Études et chiffres clés

En 2018, le parc des véhicules assurés par un contrat flotte d’entreprises à usage professionnel est estimé à plus de 4,1 millions de véhicules, en hausse de 5 %. Il représente 7,7 % de l’ensemble du parc des véhicules assurés.

L’année 2018 se caractérise par une hausse moins marquée du parc des véhicules de 1ère catégorie hors flottes : + 0,9 % contre + 1,4 % en 2017. Il est estimé à 42,562 millions de véhicules dont 41,412 millions assurés en métropole.

Prise en charge par les pouvoirs publics via le versement de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), la perte d’autonomie est également couverte par les organismes d’assurance (les sociétés d’assurance, les mutuelles « 45 » et les institutions de prévoyance).

Le nombre de bénéficiaires de la CMU-C s’élève à 5,5 millions en 2016, en moyenne annuelle, en hausse de 3,2 % en un an (+ 4,4 % en 2015).

Le chiffre d’affaires de l’assurance automobile représente 39 % de l’ensemble des cotisations des assurances de dommages aux biens et de responsabilité civile.
L’automobile des particuliers, avec un chiffre d’affaires de 18,5 milliards d’euros en 2015, représente 56 % des assurances souscrites par les particuliers en IARD (incendies, accidents et risques divers) et progresse de + 1,7 %.
On estime à 40,9 millions le nombre de véhicules de 1ère catégorie hors flottes* assurés en 2015 (+ 1,7%), dont 39,8 millions en métropole.
Le marché de l’assurance automobile est très concurrentiel avec près de 100 acteurs.

*Véhicules de 1ʳᵉ catégorie : véhicules 4 roues à moteur dont le poids total autorisé en charge est inférieur ou égal à 3,5 tonnes
 

Fin 2014, 3,9 millions de deux-roues sont en circulation en France, un nombre en très léger repli par rapport à 2013, et représentent 8% de l’ensemble des véhicules assurés. Sur 20 ans, on constate une forte augmentation du parc et une baisse de la fréquence des accidents corporels.

En 2013, 3,9 millions de deux-roues sont en circulation en France, un nombre stable par rapport à 2012. La sinistralité s’améliore mais demeure à un niveau élevé.