AFFINER LA RECHERCHE

Études et chiffres clés

Études et chiffres clés

Retrouvez les principales donnés clés de l'assurance française (assurances de personnes et assurances de biens et responsabilité) par année depuis 2018.

Le marché des PER poursuit son développement en juin 2021 avec 82 000 assurés supplémentaires (dont 64 000 nouveaux assurés et 18 000 issus de contrats transférés).

En mai 2021, le marché des PER croît fortement avec 117 000 assurés supplémentaires (dont 84 000 nouveaux assurés et 33 000 issus de contrats transférés). Depuis le début de l’année, 582 000 nouveaux assurés sont devenus détenteurs d’un PER.

Le marché des Plans d’épargne retraite (PER) poursuit son développement en avril 2021, avec 74 000 assurés supplémentaires (dont 52 000 nouveaux assurés et 22 000 issus de contrats transférés) et un peu plus d’1 milliard d’euros versés, dont presque la moitié sur de nouveaux contrats (448 millions et 587 millions issus de transferts). La souscription de nouveaux PER affiche une croissance particulièrement soutenue par rapport à avril 2020 : +335 % pour les nouveaux assurés et +382 % pour les cotisations. A fin avril, les PER comptent 1,6 million d’assurés et les encours s’élèvent à près de 19 milliards d’euros. La part des UC s’élève à 50% des versements.

Sur le mois de mars 2021, les Plans d’épargne retraite (PER) commercialisés par les sociétés d’assurance poursuivent sur leur lancée : ce sont 89 000 assurés supplémentaires (dont 25 000 issus de contrats transférés) et un peu plus d’1 milliard d’euros versés (dont 0,6 milliard d’euros issus de transferts). La production nouvelle affiche une croissance particulièrement dynamique à trois chiffres par rapport à mars 2020 : +156 % à 64 000 pour les nouveaux assurés et +326 % à 443 millions d’euros pour les cotisations. Fin mars, les encours des PER s’élèvent déjà à près de 18 milliards d’euros.

En février 2021, le marché des Plans d’épargne retraite (PER) commercialisés par les sociétés d’assurance maintient également sa dynamique : ce sont 68 000 assurés supplémentaires (dont 17 000 issus de contrats transférés) et 879 millions d’euros versés (dont 557 millions d’euros issus de transferts). La production nouvelle affiche une croissance dynamique par rapport à février 2020 : +51 % à 51 000 pour les nouveaux plans de retraite souscrits et +125 % à 322 millions d’euros pour les cotisations.

En 2020, le secteur de l’assurance n’a pas échappé à la crise : augmentation de la sinistralité, solvabilité impactée. Mais cette crise a aussi confirmé la solidité du modèle de l’assurance française. Elle a ainsi pu pleinement jouer son rôle en s’engageant dans la protection de ses assurés et en soutenant l’économie et l’emploi. 

Les Plans d’épargne retraite (PER) commercialisés par les assureurs connaissent un véritable succès auprès des Français : à fin janvier 2021, 16 mois seulement après leur lancement, les PER comptent 1,24 million d’assurés pour 13,4 milliards d’euros d’encours dont la moitié correspond à des supports en UC

Au sommaire de ce tableau de bord 2019 de l'assurance : l'environnement économique et financier, le secteur de l'assurance, l’activité des assurances de personnes, l'activité des assurances de biens et de responsabilité, l'activité financière de l'assurance, l'activité des assureurs français à l'international et un cahier statistique (données techniques, données comptables, données sociales, placements et marchés financiers).

Dans son baromètre prospectif 2020, l'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a publié ses premières estimations de l'évolution des effectifs de l'assurance au 31 décembre 2019 : effectifs consolidés de la branche, recrutements de l'année, point sur l'alternance.

Investissements, santé, dépendance, retraites, placements, gestion des catastrophes naturelles… En 2018, l’assurance a de nouveau été en première ligne sur tous les sujets.

L'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a présenté le 17 octobre 2019 son 23ème rapport sur les métiers des salariés de l'assurance (ROMA) (données au 31/12/2018).

Bernard Spitz, le Président de la Fédération Française de l’Assurance, a tenu le 26 mars 2019 une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le bilan de l'année 2018 et les perspectives 2019 du secteur de l’assurance. Deux grandes thématiques ont été abordées : la protection des Français au quotidien (dommages aux biens, santé, assurance vie) et les défis de demain que la profession devra relever pour préparer l'avenir.

L'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a présenté le 16 octobre 2018 son 22ème rapport sur les métiers des salariés de l'assurance (ROMA) et son 12ème rapport sur les formations des salariés de l'assurance (données au 31/12/2017).

Au sommaire de ce tableau de bord de l'assurance en 2017 : l'environnement économique et financier, le secteur de l'assurance, l’activité des assurances de personnes, l'activité des assurances de biens et de responsabilité, l'activité financière de l'assurance, l'activité des assureurs français à l'international et un cahier statistiques (données techniques, données comptables, placements et marchés financiers, données sociales).

Destinés aux travailleurs indépendants non agricoles, les contrats prévoyance Madelin sont commercialisés depuis 1994.

La formation des jeunes, l’anticipation des évolutions professionnelles et la gestion des âges sont au cœur des transformations actuelles des entreprises. L’édition 2018 du rapport de l’Observatoire de l’Evolution des Métiers de l’Assurance (OEMA) et de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) sur la mixité et la diversité dans les sociétés d’assurances permet d’assurer une information et un suivi de l'évolution des effectifs, des rémunérations et de la formation professionnelle au niveau de la branche.

Au cours des neuf premiers mois de l’année 2017, les cotisations des Plans d’Epargne Retraite Entreprises1 sont en hausse de 2,1 % et atteignent 1 870 millions d’euros, dont 60 millions d’euros de versements volontaires (-3,2%).