AFFINER LA RECHERCHE

Le marché de l'assurance automobile des particuliers en 2018

L’année 2018 se caractérise par une hausse moins marquée du parc des véhicules de 1ère catégorie hors flottes : + 0,9 % contre + 1,4 % en 2017. Il est estimé à 42,562 millions de véhicules dont 41,412 millions assurés en métropole.

Risques assurés

Le parc des véhicules de 3e catégorie, principalement constitué des véhicules de 2 roues motorisés, enregistre une hausse plus soutenue que les années précédentes (+ 1,4 % contre 0,5 % en moyenne sur les cinq dernières années).
Concernant le marché du neuf, l’année 2018 se caractérise par une hausse des immatriculations, excepté pour les autocars.
Les immatriculations de véhicules d’occasion sont en léger recul : - 0,9 %.
Le marché des 2 roues voit ses immatriculations de véhicules neufs décroitre de 8,3 % par rapport à 2017.
En 2018, on observe une baisse du taux des affaires nouvelles (16,0 %) et une stabilité des résiliations (14,2 %).
Ainsi, le taux de couverture des contrats (taux d'affaires nouvelles / taux de résiliations) passe de 115,8 % en 2017 à 112,9 % en 2018.

Les cotisations

Le chiffre d’affaires de l’assurance automobile, s’établit à 22,1 Md€ en 2018 et représente 39 % de l’ensemble des cotisations des assurances de dommages aux biens et de responsabilité civile. Il progresse de 3,4 % après 3,0 % en 2017. A périmètre constant le chiffre d’affaires progresse de 2,9 % en 2018.
L’automobile des particuliers, avec un chiffre d’affaires de 19,8 Md€ en 2018 se ventile de la façon suivante : les véhicules de 1ère catégorie représentent 17,6 Md€ de cotisations en hausse de 2,7 % et les véhicules de 3e catégorie représente 1,0 Md€ de cotisations en hausse de 3,0 %.
La prime moyenne globale d’un véhicule de 1e catégorie assuré en mono contrat s’établit en 2018 à 410 € hors taxes, niveau en hausse de 1,5 % par rapport à 2017. Cette croissance est similaire pour la prime moyenne globale d’un 2 roues et s’établit à 240 € hors taxes.

Sinistralité

Concernant les véhicules de 1e catégorie, on observe en 2018 une sensible amélioration de la fréquence RC corporels et matériels (respectivement - 5,7 % et - 4,2 % par rapport à 2017).
La fréquence Vol est toujours en forte amélioration (- 8,1 %) corroborant ainsi la baisse des vols de véhicules enregistrée par les forces de l’ordre. Seule la garantie Bris de glaces enregistre une dégradation en termes de fréquence : + 2,2 %.
Quelle que soit la garantie observée, on observe une hausse des coûts moyens par rapport à 2017.
Concernant les véhicules de 3e catégorie, on observe une amélioration des fréquences excepté pour la garantie dommages au véhicule.
L’année 2018 se caractérise par une hausse sensible du coût moyen RC matériels après une forte baisse un an auparavant.