AFFINER LA RECHERCHE

L’assurance des deux-roues à moteur en 2013

En 2013, 3,9 millions de deux-roues sont en circulation en France, un nombre stable par rapport à 2012. La sinistralité s’améliore mais demeure à un niveau élevé.

Stabilité du nombre de deux-roues

Le nombre de deux-roues est estimé à 3,9 millions au 31 décembre 2013 et représente près de 8 % de l’ensemble des véhicules assurés.
En 2013 ce nombre est stable (- 0,3 %) après une baisse de 1,7 % en 2012. Parallèlement, les voitures de particuliers enregistrent une légère croissance (+ 1,1 % en 2013).

L’assurance des deux-roues à moteur en 2013

Source AFA

Le nombre de motos est reparti à la hausse après une année de stabilité (+ 1,8 % en 2013 et - 0,1 % en 2012), notamment grâce à la progression de 2,8 % des motos de plus de 125 cm3 en 2013.
En revanche, le parc des cyclomoteurs (scooters et mobylettes) continue à se rétracter fortement (- 6,6 % en 2013, - 6,3 % en 2012 et -5,6 % en 2011).

Avec près de 14 milliards de kilomètres parcourus durant l’année, le mode de déplacement en deux-roues, stable depuis 5 ans, a représenté 2,5 % du total de la circulation routière, soit un doublement en presque 20 ans (1,3 % du trafic en 1994).

Malgré une tendance à la baisse, le nombre d’accidents corporels reste élevé

Comparé à l'ensemble des véhicules, le nombre de blessés et de tués est nettement plus élevé pour les usagers de deux-roues. En 2013, 20 719 personnes ont été blessées et 790 tuées en deux-roues motorisés. Cela représente 29,3 % de l’ensemble des blessés de la route et 24,2 % du nombre de tués.
L’année 2013 se caractérise cependant par une baisse sensible du nombre de blessés et tués parmi les usagers de deux-roues : - 16,2 % pour le nombre de blessés et - 11,2 % pour celui des tués en cyclomoteurs ; - 7,3 % de blessés en moto.

Concrètement, la fréquence des blessés (c’est-à-dire le nombre de blessés rapporté au nombre de véhicules) parmi les conducteurs de cyclomoteurs est près de 10 fois supérieure à celle enregistrée pour les automobilistes. Pour les conducteurs de motos le rapport est de 6 pour 1 pour le nombre de blessés et de 5 pour 1 pour le nombre de tués par rapport aux automobilistes.
Sur le long terme, la fréquence des blessés et tués en deux-roues a cependant diminué de 8 % par an sur les dix dernières années.
On observe également une évolution de la fréquence des blessés très différente entre les motos et les cyclomoteurs. La fréquence des blessés en moto a considérablement diminué (- 8 % en moyenne annuelle de 1994 à 2013) tandis que pour les conducteurs de cyclomoteurs, la baisse a été plus faible (- 2,2 % en moyenne annuelle sur la même période).

Diminution du nombre de deux-roues volés

Entre 2004 et 2013, le nombre moyen annuel de véhicules deux-roues volés a sensiblement moins diminué (- 4,5%) que celui des voitures (- 6,8 %). La fréquence des vols (le nombre de vols rapporté au nombre de véhicules) a également diminué plus rapidement pour les voitures (- 7,5 % par an en moyenne) que pour les véhicules deux-roues (- 5,5 %).

Les cyclomoteurs sont plus touchés par le vol (fréquence de 29,7 véhicules volés pour 1000 véhicules assurés) que les motos (fréquence de 6,3 vols pour 1000 véhicules). En effet, les motos sont plus souvent garées dans un parking fermé et munies de davantage d’équipements antivol.

Légère progression des cotisations d’assurance

Les cotisations d’assurance des deux-roues s’élèvent à 915 millions d’euros en 2013 et représentent 4,6 % de l’assurance automobile.
Depuis 2010, les cotisations des deux-roues progressent, mais plus faiblement que celles des voitures (respectivement + 0,5 % et +1,1 % en 2013).

Niveau de prime moyenne par type de moto

En 2013, près de la moitié des motocyclettes sont assurées en dommages au véhicule (44,5 %) et 63,5 % sont assurées contre le vol. Ces taux de couverture sont supérieurs à ceux enregistrés sur les cyclomoteurs (respectivement 26,0 % et 43,5 %).

Chiffres clés 2013*

Nombre de deux-roues : 3,9 millions
Nombre de blessés en deux-roues : 20 719 personnes
Cotisations d’assurance : 915 millions d’euros

*Source AFA

Lexique des deux-roues

Véhicules de 3ème catégorie : véhicules de moins de 4 roues à moteur
Cyclomoteur : véhicule à deux ou trois roues dont la puissance ne dépasse pas 50 cm3
Motocyclette : véhicule à deux roues à moteur ne répondant pas à la définition du cyclomoteur et dont la puissance n'excède pas 73,6 kilowatts (100 ch)
Motocyclette légère : motocyclette dont la cylindrée n'excède pas 125 cm3 et dont la puissance n'excède pas 11 kilowatts.