AFFINER LA RECHERCHE

Les contrats d’assurance emprunteur en 2017

L'assurance d'un prêt (ou assurance emprunteur) est une assurance temporaire, limitée à la durée d'un emprunt, qui garantit le remboursement de celui-ci en cas de décès. Elle est le plus souvent complétée par des garanties d'assurance de personnes couvrant les risques d'incapacité, d'invalidité et éventuellement de perte d'emploi.

Le montant des cotisations au titre des contrats d’assurance emprunteur est de 9,1 milliards d’euros en 2017.

Des cotisations en hausse de 3,7 % en 2017

Le montant des cotisations au titre des contrats d’assurance emprunteur est de 9,1 milliards d’euros en 2017, soit une progression de 3,7 % après des progressions de 1,3 % en 2016 et de 2,8 % en 2015.

Cotisations des contrats d'assurance emprunteur (en milliards d'euros)

Cotisations des contrats d'assurance emprunteur (en milliards d'euros)

Source FFA

 

En 2017, l’encours des crédits accordés aux ménages en France par les établissements de crédits est de 1 292 milliards d’euros. Les cotisations d’assurance emprunteur représentent 0,70 % de cet encours.

74 % des cotisations de l’assurance emprunteur concerne des prêts immobiliers

Les cotisations d’assurance emprunteur selon le type de prêts se répartissent de la façon suivante pour l’année 2017 :

  • 74 % pour les prêts immobiliers (soit 6 738 millions d’euros)
  • 20 % pour les prêts à la consommation (soit 1 812 millions d’euros)
  • 6 % pour les prêts professionnels (soit 533 millions d’euros)

Répartition des cotisations selon le type de prêts

Répartition des cotisations

Source FFA

71 % des cotisations au titre des garanties décès

Les cotisations d’assurance emprunteur selon le type de garanties se répartissent de la façon suivante pour l’année 2017 :

  • 71 % pour les garanties décès (soit 6 411 millions d’euros)
  • 27 % pour les garanties incapacité-invalidité (soit 2 441 millions d’euros)
  • 2 % pour les garanties perte d’emploi (soit 231 millions d’euros).

En 2017, les cotisations relatives aux garanties incapacité-invalidité ont augmenté de 5 % et celles au titre des garanties décès de 4 %. Celles au titre des garanties perte d’emploi ont baissé de 3 %.

12 % des cotisations au titre de la délégation d’assurance

Depuis le 1er septembre 2010, l'établissement de crédit doit informer l'emprunteur qu'il peut souscrire l'assurance auprès de l’intermédiaire de son choix dès lors que celle-ci présente un niveau de garanties équivalent au contrat proposé par l’établissement de crédit. La « délégation d'assurance » désigne le fait d'assurer un prêt immobilier auprès d’un assureur autre que celui proposé par l’établissement de crédit.

En 2017, les cotisations d’assurance emprunteur selon le type de contrats se répartissent de la façon suivante :

  • 88 % au titre des contrats souscrits par un établissement de crédits pour leurs clients (soit 8 014 millions d’euros)
  • 12 % au titre des contrats souscrits en délégation d'assurance (soit 1 069 millions d’euros).

En 2017, les cotisations relatives aux contrats d’assurance emprunteur ont connu une évolution sensiblement identique qu’ils aient été souscrits par un établissement de crédits pour leurs clients ou en délégation d'assurance (respectivement 3,8 % et 3,5 %).

Ainsi, la part relative des cotisations en délégation d’assurance en 2017 (12%) est identique à celle de 2016.

Pour les prêts immobiliers, on observe également une stabilité de la part des cotisations en délégation d’assurance : 15 % en 2017 comme en 2016.