AFFINER LA RECHERCHE

L’emploi et la formation dans l’assurance en 2017

L'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance a présenté le 16 octobre 2018 son 22ème rapport sur les métiers des salariés de l'assurance (ROMA) et son 12ème rapport sur les formations des salariés de l'assurance (données au 31/12/2017)..

Effectifs stables et recrutements en hausse 

L’augmentation des effectifs de +0,1% confirme la grande stabilité de l’emploi dans l’assurance : 146 800 salariés au 31 décembre 2017. Pour remplacer les collaborateurs sortants, 14 386 personnes ont été recrutées, soit le plus fort volume d’embauches depuis 20 ans. Les recrutements en CDI, en hausse de +5,5%, et en alternance, qui atteignent 26,2%, sont les moteurs de cette croissance. Ce sont désormais 5 400 contrats de professionnalisation ou d'apprentissage qui travaillent dans des sociétés d’assurances (+8,8%). Cette année encore, 8 embauches sur 10 correspondent à un niveau au moins égal à Bac+2, avec une part toujours croissante de Bac+3 et Bac+5.

Les familles de métiers dont l’effectif enregistre la plus forte croissance sont la Gestion et maîtrise des risques internes (+8,9%), la Communication (+5,5%) et le Marketing (+4,5%). A l’autre extrême du classement, la Logistique (-3,5%) et le Support administratif (-5,5%) poursuivent leur tassement. Avec un apport de plus de 400 personnes, la famille Distribution et développement commercial repart de l’avant après plusieurs années de baisse.

Cadres : 48,5% des effectifs

Dans ce contexte dynamique, les tendances démographiques de fond restent identiques. La part des femmes dans l’effectif poursuit sa hausse (60,3% ; +0,2 point) ; celle des salariés de moins de 30 ans baisse encore (13,8% ; -0,2 point), tandis que le recul de l’âge effectif de départ à la retraite contribue à l’accroissement du poids des seniors (17,9% ; +0,3 point). La tendance haussière se confirme également pour les cadres, dont la part dans les effectifs (48,5%) continue de tendre vers le seuil symbolique des 50%.

Exploitant la variable nouvelle mise en place cette année, il ressort du panel étudié que le télétravail bénéficie au moins à 11,9% des salariés de l'assurance, sur une durée moyenne de 40,4 jours. En termes de profils, on relève principalement une surreprésentation des cadres, alors que le nombre de jours télétravaillés, qui croît avec l'âge, est nettement plus important chez les non cadres.

4 salariés sur 5 ont bénéficié d'une formation en 2017

Tandis que le taux d’accès à la formation professionnelle continue se stabilise à un niveau toujours aussi haut (79,9% ; -0,6 point), la baisse de sa durée moyenne s'interrompt (31,3 h ; +0,1). La formation s'articule en davantage de sessions d’une durée plus courte. Ainsi, la part des formations d’une heure et moins augmente fortement (34,2% ; +13 points).

Après un recul marqué en 2016 (-10 points), le poids du domaine Assurance et réassurance dans le nombre d’heures de formation délivrées revient cette année à son niveau des années précédentes (37,4%). On relève également une poussée des domaines Management et Informatique, contrebalancée par le recul des catégories Commercial et marketing, Développement personnel et Banque.

2017 est aussi marquée par la montée en puissance du Compte Personnel de Formation (1 488 utilisations ; +50%) et son rééquilibrage. Jusque-là sous représentés, la part des non cadres dans le nombre d’heures CPF correspond désormais au poids qu’ils occupent, rapporté à l’ensemble des formations dispensées.