AFFINER LA RECHERCHE

Contrats d’assurance en cas de vie : caractéristiques et motivations des souscripteurs (enquête 2014)

Les contrats d’assurance en cas de vie représentent près de 55 % de l’ensemble des contrats d’assurance vie souscrits à titre individuel. Ils regroupent les contrats à vocation d'épargne et de retraite sous forme de «capital différé» et/ou de «rente». Quel est le profil du souscripteur ? Quelles sont ses motivations et ses critères de choix ? Focus sur les résultats d'une enquête réalisée en mars 2014 par l’Association française de l’assurance (AFA)* auprès de 5 586 souscripteurs d’un contrat d’assurance en cas de vie à adhésion individuelle.

Le profil des souscripteurs

L’âge moyen des souscripteurs de contrats d’assurance en cas de vie à adhésion individuelle est de 53 ans en 2014.

Les retraités représentent la part la plus importante des souscripteurs de contrats (35 %), devant les employés (25 %), les cadres moyens et les agents de maîtrise (16 %) et les actifs non salariés (8 %).

Le revenu brut annuel moyen du ménage des souscripteurs est de 41 200 euros. 57 % des souscripteurs déclarent un revenu inférieur à 35 000 euros. Le revenu brut annuel moyen de l’ensemble des ménages français s’établit quant à lui à 34 300 euros.

Plus de la moitié des souscripteurs déclare un patrimoine financier inférieur à 45 000 euros, soit moins que la moyenne de celui de l’ensemble des ménages français (45 400 euros).

Le montant moyen du patrimoine financier (produits d’épargne, placements financiers et assurance vie) déclaré par les souscripteurs est de 102 100 euros.

42 % des souscripteurs de contrats d’assurance en cas de vie ne possédaient aucun contrat d’assurance vie à titre individuel (décès, épargne, retraite) au moment de la souscription de leur contrat.

L’objectif de souscription

La constitution d’un complément de retraite (capital ou rente) est le principal objectif recherché par les souscripteurs (27 %) devant la transmission d’un capital (16 %) et l’épargne sans projet précis ou de précaution (14 %).

Contrats d’assurance en cas de vie : caractéristiques et motivations des souscripteurs : objectif, constitution d’un complément de retraite

Les raisons principales de souscription

La relation avec le conseiller (23 %) et la fiscalité de l’assurance vie (22 %) sont les deux raisons principales qui ont motivé les clients pour choisir un contrat d’assurance en cas de vie afin de réaliser leur objectif.

*La FFSA et le GEMA (AFA) sont regroupés depuis le 1er juillet 2016 au sein de la Fédération Française de l'Assurance (FFA).

Chiffres clés de la souscription d’un contrat d’assurance en cas de vie en 2014

  • Age moyen du souscripteur : 53 ans
  • Revenu brut annuel moyen du ménage : 41 200 €
  • Patrimoine financier moyen du ménage : 102 100 € 
  • Objectifs du souscripteur : la retraite (27 %), la transmission (16%) et l’épargne de précaution (14 %)