AFFINER LA RECHERCHE

 François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France

« Assurer le financement de l’économie » par François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France

Dans un monde qui est en bouleversement à bien des titres, les assureurs ont un rôle fondamental à jouer dans la stabilisation et le financement de l’économie. Le secteur de l’assurance est le principal investisseur institutionnel de la zone euro, avec un total d’actifs de près de 7800 milliards d’euros au deuxième trimestre 2017, dont plus de 2600 milliards pour le seul marché français. Diriger ces flux d’investissement vers les secteurs qui ont besoin de financement de long terme est essentiel pour notre économie : les infrastructures évidemment, mais également les entreprises, afin de leur donner la possibilité de se développer non plus seulement en empruntant mais aussi, et surtout, en levant des fonds propres. Ces fonds propres indispensables pour l’innovation ne représentent en France que 64 % du PIB fin 2016, moitié moins qu’aux États-Unis. 

Les assureurs peuvent répondre à ce défi en prenant l’initiative de nouveaux produits d’épargne, visant une triple compatibilité avec l’environnement économique actuel : s’adapter à l’environnement de taux d’intérêt bas persistants, orienter davantage les ressources vers le financement de l’investissement productif, répondre aux attentes des épargnants français plus attachés à la sécurité qu’à la liquidité. Ceci suppose des produits d’épargne de long terme, moins liquides mais assortis d’une forme de protection du capital, et bénéficiant du rendement plus élevé des actions dans la durée.

Ils peuvent aussi y répondre en préparant la revue du nouveau cadre réglementaire issu de la directive Solvabilité II. Près de deux ans après son entrée en application, le moment est propice pour analyser, notamment, ses impacts sur les comportements d’investissement et le financement de l’économie, et proposer des ajustements. Des amendements sur les projets et les entreprises d’infrastructure sont d’ores et déjà entrés en vigueur afin d’adapter le calibrage des exigences en capital. Au-delà, les revues de la formule standard et des mesures du « paquet branches longues », prévues respectivement pour 2018 et 2020, sont des rendez-vous importants pour apporter les améliorations nécessaires, qui se préparent dès à présent. Les contributions des assureurs y sont très attendues. 

9ème édition de la Conférence internationale de la FFA : « L'assurance dans un monde en disruption »

François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, est intervenu à la neuvième édition de la Conférence internationale, le vendredi 27 octobre 2017. Les principales autorités françaises, européennes et internationales en matière d'assurance, des dirigeants de grands groupes ainsi que de nombreux experts étaient réunis pour une journée de débats. Cette conférence était une occasion unique d'échanger sur le thème de l'assurance dans un monde en disruption et d'évoquer les principaux enjeux pour cette industrie, qu'ils soient réglementaires, politiques ou technologiques. 
L'intégralité des débats de cette journée est disponible en replay.