AFFINER LA RECHERCHE

La collecte en assurance vie sur les 8 premiers mois de l’année n’a jamais été aussi élevée, atteignant quasiment 100 milliards d’euros

Le mois d’août 2021 témoigne une fois de plus du dynamisme du marché de l’assurance vie :

  • en août, la collecte nette (+2,2 milliards d’euros), tout comme les cotisations (10,3 milliards d’euros), sont supérieures aux deux années précédentes,

  • les unités de compte (UC) atteignent des niveaux inégalés pour un mois d’août, tant en termes de cotisations (3,6 milliards d’euros) que de collecte nette (+2,3 milliards d’euros),

  • ainsi depuis le début de l’année, les Français ont versé près de 100 milliards d’euros de cotisations en assurance vie, soit un niveau encore jamais atteint sur les 8 premiers mois d’une année.

Les cotisations en assurance vie connaissent un niveau encore jamais atteint

En août 2021, les cotisations atteignent 10,3 milliards d’euros, en hausse de +2,2 milliards d’euros par rapport à août 2020 et de +0,2 milliard d’euros par rapport à août 2019. En cumulé, elles atteignent un record absolu avec 99,9 milliards d’euros depuis le début de l’année, en hausse de +27,1 milliards d’euros et de +2,4 milliards d’euros par rapport à la même période en 2020 et en 2019 respectivement.

Le montant des prestations versées au mois d’août 2021 s’élève à 8,1 milliards d’euros, en légère hausse par rapport à août 2020 (+0,2 milliard d’euros) mais en légère baisse par rapport à août 2019 (−0,1 milliard d’euros). Depuis le début de l’année, les prestations s’établissent à 85,9 milliards d’euros.

La collecte nette en assurance vie s’établit à +2,2 milliards d’euros sur le mois d’août, en hausse de +2,0 milliards d’euros par rapport à août 2020 et de +0,3 milliard d’euros par rapport à août 2019. Depuis le début de l’année, la collecte nette atteint +14,0 milliards d’euros, ce qui représente une hausse de +17,8 milliards d’euros comparé à la même période en 2020.

À la fin du mois d’août 2021, les encours des contrats d’assurance vie atteignaient 1 854 milliards d’euros, en croissance de +5 % sur un an.

Les unités de compte atteignent des niveaux inégalés pour un mois d’août

Le montant des cotisations en UC a atteint un niveau record pour un mois d’août, avec 3,6 milliards d’euros. La part des UC dans les cotisations s’établit à 35 % sur le mois et à 38 % depuis le début de l’année. Pour rappel, elle était de 35 % en moyenne en 2020.

En termes de collecte nette, les UC atteignent +2,3 milliards d’euros sur le mois et +24,4 milliards d’euros en cumulé depuis le début de l’année, c’est-à-dire des niveaux jamais atteints pour un mois d’août et en cumul sur les huit premiers mois de l’année.

Les Plans d’épargne retraite (PER) confirment leur succès

En août 2021, le marché des PER commercialisés par les sociétés d’assurance enregistre 40 000 détenteurs supplémentaires : 26 000 d’entre eux sont de nouveaux assurés (+54 % par rapport à août 2020) et 14 000 assurés sont issus de contrats transférés (+257 %). Cela représente au total 847 millions d’euros de versements supplémentaires : 361 millions d’euros pour les nouveaux assurés (+167 % par rapport à août 2020) et 486 millions d’euros issus de contrats transférés (+255 %).

La collecte nette des PER s’élève à +303 millions d’euros sur le mois d’août et +2,3 milliards d’euros depuis le début de l’année.

À la fin du mois d’août, le seuil de 2 millions de Français détenant un PER commercialisé par un assureur a été franchi, correspondant à 23,4 milliards d’euros d’encours.

 

Pour Franck Le VALLOIS, directeur général de la Fédération Française de l’Assurance : « Les niveaux de cotisations et de collecte nette sur le mois d’août attestent du dynamisme de l’assurance vie que ce marché connait depuis le début de l’année. A propos de l’assurance vie en unités de compte, son développement mois après mois permet d’irriguer l’économie productive puisque ce produit est investi à 83 % dans des actifs d’entreprise. Cela en fait un moteur d’autant plus essentiel dans la période actuelle où la relance économique est au cœur des préoccupations. »