AFFINER LA RECHERCHE

Assurance vie : collecte nette négative en août 2020

Assurance vie : collecte nette négative en août 2020

Pour le mois d’août 2020, la collecte nette s’établit à –0,1 milliard d’euros.  

Les cotisations en assurance vie s’élèvent à 8,0 milliards d’euros. Le montant des prestations versées s’élève à 8,1 milliards d’euros.

Depuis le début de l’année, le montant des cotisations collectées par les sociétés d'assurance est de 72,7 milliards d'euros (97,5 milliards d'euros sur la même période en 2019). Les versements sur les supports unités de compte représentent 25,0 milliards d’euros, soit 34 % des cotisations.

Les prestations versées par les sociétés d'assurance s'élèvent à 79,3 milliards d'euros (79,5 milliards d’euros sur la même période en 2019).

La collecte nette s'établit à -6,5 milliards d'euros au cours des huit premiers mois de l’année (18,0 milliards d’euros sur la même période en 2019).

L’encours des contrats d’assurance-vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices) s’élève à 1 761 milliards d’euros à fin août 2020.

 

L’assurance vie confirme son rôle essentiel dans le financement de l’économie, malgré la crise

Si l’assurance vie a connu une décollecte importante depuis le début de l’année, par rapport à 2019, les chiffres publiés ce jour révèlent toutefois la très bonne tenue des cotisations en unités de compte qui contribuent largement au financement des entreprises.

Malgré le net recul observé sur la période de janvier à août 2020, en raison de la réduction de l’activité des réseaux commerciaux, les cotisations en unités de compte se révèlent dynamiques, en atteignant près de 2 milliards d’euros de plus que sur la même période en 2019.

Cette augmentation des cotisations en UC malgré le contexte est particulièrement concentrée sur les actions, soutenant les fonds propres des entreprises. Elle témoigne du soutien toujours accru de l’assurance vie au financement de l’économie. Rappelons qu’environ 60% de l’encours des contrats d’assurance vie (soit plus de 1000 milliards d’euros) sont consacrés au financement des entreprises.

Par ailleurs, le Plan d’Épargne Retraite (PER) commercialisé depuis près d’un an poursuit son développement à un rythme croissant, et l’encours sous gestion des assureurs atteint déjà 2,7 milliards d’euros.

« Avec une bonne tenue des cotisations en unités de compte, et les résultats prometteurs du Plan d’Épargne Retraite, les assureurs français confirment leur rôle majeur dans le financement de l’économie. Ils réaffirment leur engagement à soutenir la relance économique du pays aux côtés des pouvoirs publics, en poursuivant la mise en œuvre de leur programme d’investissements « Assureurs – Caisse des Dépôts Relance Durable France » à hauteur d’1,5 milliard d’euros », déclare Florence Lustman, Présidente de la Fédération Française de l’Assurance.