AFFINER LA RECHERCHE

Actualités

Actualités

Lancement du label ExpertCyber en partenariat avec la FFA

Le dispositif national d'assistance aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr lance le label ExpertCyber destiné à valoriser les professionnels en sécurité numérique ayant démontré un niveau d’expertise technique et de transparence dans les domaines de l’assistance et de l’accompagnement de leurs clients. Il a été développé en partenariat avec les principaux syndicats professionnels du secteur (Fédération EBEN, Cinov Numérique, Syntec Numérique), la Fédération Française de l’Assurance et le soutien de l’AFNOR. 

Cybermalveillance.gouv.fr lance une campagne de sensibilisation sur la sécurité numérique

Dans le contexte de la crise sanitaire, Cybermalveillance.gouv.fr lance une campagne, « Les réflexes essentiels pour votre sécurité numérique », pour sensibiliser le grand public face à la recrudescence des cyberattaques et arnaques massives liées à l’augmentation des usages numériques pendant le confinement. Des spots vidéos seront notamment diffusés sur les chaînes du groupe France Télévisions, autour de quatre thématiques : les mots de passe, les sauvegardes, les mises à jour et l’hameçonnage
Membre fondateur du groupement d’intérêt public ACYMA – Actions contre la cybermalveillance – qui pilote le dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr depuis sa création en 2017, la FFA s'associe pleinement à cette campagne.

 

Coronavirus COVID-19 et assurance
14/05/2020

Les assureurs, eux-mêmes impactés par le COVID-19, sont pleinement mobilisés pour assurer une continuité d’activité durant cette période exceptionnelle et accompagner leurs assurés au quotidien.
Dans ce contexte de grande difficulté, les assureurs ont annoncé des mesures exceptionnelles pour protéger les personnes et les entreprises les plus impactées par le virus Covid-19.
Par ailleurs, les contrats d’assurance complémentaire santé et les contrats de prévoyance peuvent intervenir pour indemniser les assurés en cas d’épidémie comme le coronavirus COVID-19. De même l’annulation de voyage ou le rapatriement sanitaire peuvent être couverts selon les contrats souscrits.
En revanche, la quasi-totalité des contrats couvrant les entreprises (pertes d’exploitation, rupture de la chaîne d’approvisionnement, annulation d’événements, défaut de livraison, etc.) exclut l’événement d’épidémie. En effet, en fonction de sa durée et de son ampleur, une épidémie peut affecter tous les secteurs et avoir un impact sur l’activité économique globale, rendant ainsi ses conséquences économiques inassurables.
Dans tous les cas, il convient de se reporter à son contrat et de contacter son assureur.
*Cette fiche est susceptible d’être mise à jour en fonction de l’actualité. Dernière mise à jour : 14 mai 2020.

 

 Covid-19 : le soutien des assureurs au secteur du tourisme s’élève à un milliard d’euros

Dans le cadre du Plan tourisme annoncé aujourd’hui par le Premier ministre, le soutien de l’assurance au secteur touristique, et notamment aux hôtels, cafés et restaurants, s’élève à un milliard d’euros.
Une part significative de ce montant concerne les hôtels, cafés et restaurants et la prise en charge notamment de leurs pertes d’exploitation, soit dans un cadre contractuel, soit dans le cadre de mesures de solidarité et de gestes commerciaux.

Les gestes barrières pour lutter contre l'insécurité routière

Après deux mois de sorties limitées, les voitures, scooters, trottinettes électriques, vélos, piétons sont de retour sur les routes. L'association Assurance Prévention vous propose de profiter du déconfinement pour réviser les règles de sécurité routière qu'il s'agisse du Code de la route, des mesures de prudence, des gestes d’écoconduite au volant ou des équipements nécessaires. Afin d’assurer la sécurité de tous, respectez aussi les gestes barrières... sur la route !

 

L'IAIS met en garde contre la couverture rétroactive des pertes d'exploitation

Dans un communiqué, l'Association internationale des contrôleurs d’assurance (IAIS) s’oppose à la couverture rétroactive des pertes d’exploitation en indiquant que celle-ci pourrait in fine menacer la protection des assurés et la stabilité financière. L’IAIS affirme également que le risque pandémique n’est pas assurable par le seul secteur privé.

Orages et pluies violentes : les démarches en cas de dommages à votre habitation
10/05/2020

Votre logement a subi des dommages liés à des orages ou des pluies violentes. Quelles démarches effectuer pour être indemnisé ?

La FFA auditionnée par la Commission des finances du Sénat

« Les assureurs ont été dès le début très conscients des énormes difficultés que cette crise était en train de créer pour l'ensemble de nos concitoyens » a tenu à rappeler Florence Lustman auditionnée le 28 avril dernier par les membres de la Commission des finances du Sénat.  Après avoir détaillé les mesures prises par la profession, la présidente de la FFA a également souligné l'impact de la crise sur le secteur. Le compte rendu de cette audition est disponible en accès libre sur le site du Sénat

Lettre de la présidente de la FFA au président de l'UFC-Que Choisir

Lettre de Florence Lustman, la présidente de la FFA, à Monsieur Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir, au sujet de l’enquête publiée le 27 avril par l’association, incitant les assurés automobiles à demander à leurs assureurs le remboursement d’une partie de leur prime du fait d’une forte baisse des accidents automobiles.

 

La Fédération Française de l’Assurance annonce le lancement des travaux sur un futur dispositif d’assurance contre les conséquences économiques d’un événement majeur de type COVID-19

La Fédération Française de l’Assurance lance aujourd’hui les travaux pour dessiner un dispositif d’assurance qui dans le futur permettra de mieux protéger les entreprises contre les conséquences économiques d’un événement majeur tel que le vit notre pays aujourd’hui.
La FFA s’est engagée à remettre sa proposition aux pouvoirs publics avant l’été afin d’alimenter leurs réflexions sur ce sujet.

Coronavirus : les assureurs investiront jusqu’à 150 millions d’euros dans le secteur du tourisme

Investisseurs de long terme, les assureurs français se sont engagés auprès des pouvoirs publics à mettre en place un programme d’investissement de 1,5 milliard d’euros pour soutenir la reprise économique et notamment les ETI, les PME et le secteur de la santé.

Les incertitudes sur l’ampleur des impacts de la crise imposent une gestion prudente des fonds propres des assureurs

Dans un communiqué, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution appelle les assureurs à une gestion prudente devant l’ampleur des engagements auxquels ils doivent faire face dans un contexte encore incertain et évolutif. Elle rappelle également que "les moyens financiers dont les assureurs disposent pour tenir l’ensemble des engagements qu’ils ont pris vis-à-vis de leurs assurés, et contribuer ainsi à amortir le choc économique provoqué par la pandémie ne peuvent pas, sauf à les mettre en risque, être utilisés pour couvrir des événements qui sont explicitement exclus de leurs contrats. En outre, une garantie portant sur les pertes d’exploitation liées à une pandémie ne serait généralisable à un prix raisonnable que dans le cadre d’un régime obligatoire garanti par l’État." 

Communiqué de presse des associations et fédérations représentatives des bailleurs  relatif à l’annulation automatique des loyers de commerce au bénéfice des TPE et à l’aménagement des reports pour les autres entreprises

Depuis les engagements que nous avons pris le 20 mars dernier, nos adhérents ont mis en place des reports de loyers pour les périodes de fermeture des commerces et ont engagé des discussions avec leurs locataires sur des étalements de paiements des loyers reportés.

3,2 milliards d’euros de mesures exceptionnelles pour faire face à la crise du COVID-19

Afin d’accompagner au mieux leurs assurés face aux conséquences de la crise sanitaire, les assureurs ont pris une série de mesures extracontractuelles et solidaires à destination des populations et des entreprises les plus exposées qui se chiffrent au total à 1,75 milliard d’euros.

Les assureurs-crédit se mobilisent face à la crise

Les assureurs-crédits s’engagent à accompagner leurs clients et à préserver la continuité des échanges, grâce à deux dispositifs de réassurance publique.

Mobilisation de la branche des sociétés d'assurance : déclaration des partenaires sociaux

La Fédération Française de l’Assurance ainsi que la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et l’UNSA se mobilisent pour assurer la continuité de l’activité assurantielle dans des conditions sanitaires optimales pour les salariés.

Florence Lustman, présidente de la FFA

La « guerre » contre le coronavirus entame sa troisième semaine. Chaque jour qui passe est une nouvelle bataille pour les familles qui perdent un proche, pour les soignants qui se démènent à l’hôpital, pour les parents qui télétravaillent tout en faisant l’école, pour les entrepreneurs et les salariés qui luttent pour sauver leur entreprise.

 Stéphane Pénet est nommé Délégué général adjoint de la FFA

La Fédération Française de l’Assurance annonce la nomination de Stéphane Pénet au poste de Délégué général adjoint.
Stéphane Pénet est diplômé d'HEC et du Centre des hautes études d'assurances (CHEA). Il débute sa carrière à la direction marketing des AGF avant de rejoindre AXA, qui le nomme directeur commercial, puis directeur général d'AXA Seguros Chile et, en 2000, directeur commercial d'AXA Assistance. En 2005, il rejoint la FFSA au poste de directeur des marchés au sein de la direction des assurances de biens et de responsabilité. Depuis 2008, il est à la tête de la direction des assurances de biens et de responsabilité de la fédération.
En tant que Délégué général adjoint, Stéphane Pénet aura la responsabilité des directions métiers (assurances de personnes et assurances de dommages et de responsabilité) ainsi qu’Assurance Prévention, et sera rattaché à Philippe Poiget, Délégué général de la FFA.

https://acpr.banque-france.fr/communique-de-presse/lamf-et-lacpr-mettent-en-garde-le-public-contre-les-risques-darnaques-dans-le-contexte-de-lepidemie

Dans un communiqué, l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), dans le cadre de leurs missions respectives de protection de l’épargne et des clients des secteurs de la banque et de l’assurance, appellent le public à la plus grande vigilance face au risque d’escroqueries dans le contexte de l’épidémie de covid-19.

L’épidémie du Coronavirus-COVID19 génère une situation de crise mondiale et parallèlement un accroissement des cyberattaques et des cyberescroqueries en lien avec cet événement : hameçonnage/phishing, rançongiciel/ransomware, virus, FOVI, escroqueries, FakeNews...
Il est donc primordial de renforcer les mesures techniques et de vigilance en matière de sécurité numérique.
Particuliers et professionnels, suivez les recommandations de la plateforme d'assistance et de sécurité du risque numérique dont la Fédération Française de l'Assurance est membre.
Pour limiter les risques de sécurité liés au télétravail notamment, Cybermalveillance propose des recommandations de sécurité qui s'adressent tant aux collaborateurs qu'aux employeurs.
Par ailleurs, la CNIL signale que de nombreux sites non officiels proposent l'attestation de déplacement dérogatoire mais en profitent pour collecter vos données personnelles. Ne téléchargez vos attestations de déplacements que sur des sites officiels interieur.gouv.fr, gouvernement.fr, Service-Public.fr.