Mieux assurer et mieux financer pour répondre aux enjeux climatiques

Mieux assurer et mieux financer pour répondre aux enjeux climatiques

09/12/2015

A l'occasion de la COP21, l'Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE) et les partenaires fondateurs de Solutions COP21 ont publié un dossier thématique « Mieux assurer et mieux financer pour répondre aux enjeux climatiques ».

Ce dossier, réalisé dans le cadre d'un groupe de travail dédié avec le soutien de l'Association française de l'assurance (AFA) (devenue en 2016 la Fédération française de l’assurance) et de la Fédération bancaire française (FBF), témoigne de la forte mobilisation des acteurs financiers pour lutter contre le réchauffement climatique.

Les acteurs de la fi­nance ont développé des solutions po­sitives pour le climat sur leurs quatre marchés principaux : les entreprises, les investisseurs institutionnels, les particuliers et les villes, les collectivités locales et Etats.

Enjeux climatiques

À lire aussi

 Strategic review document : Toward better prevention of and protection against natural hazards

In November 2015, the French Insurance Federation (Fédération Française de l’Assurance - FFA) published a study titled Climate Change and Insurance to 2040 (Changement climatique et assurance à l’horizon 2040)1. It projects the rising cost of natural hazards in France over the next 25 years.

Climate risks : Impact on natural hazards insurance between now and 2040

The increasing frequency and intensity of natural hazards is often cited as an early indicator of climate change. Insurers, using past figures for insurance payments for damage caused by natural hazards having occurred in metropolitan France, have attempted, with the study Climate Change and Insurance (Changement climatique et assurance), to reply to the following question: Is it possible to put a figure on the impact of climate change on insurance between now and 2040 ?

Le Livre blanc « Pour une meilleure prévention et protection contre les aléas naturels », publié en décembre 2015, présente 34 propositions concrètes de la profession sur les 2 piliers de la gestion du risque climatique que sont la prévention et l’assurance. Il appelle tout d’abord à une intensification des politiques publiques de prévention et protection. Il propose ensuite des mesures visant à moderniser le régime d’assurance des catastrophes naturelles en France.

Retour à la liste