Les plans d’épargne retraite populaire (Perp) en 2015

Le plan d’épargne retraite populaire (Perp), créé par la loi du 21 août 2003, permet à chacun, de se constituer une épargne retraite, en complément des régimes de retraite obligatoires par répartition. Il a également pour objet la constitution d’une épargne affectée à l’acquisition de la résidence principale à l'âge de la retraite.

2,3 millions de Perp en cours

Le nombre de plans ouverts en 2015 progresse de 5 % et s’établit à 109 000, après une hausse de 21 % en 2014.

Ce nombre de nouveaux plans porte le nombre de plans en cours à plus de 2,3 millions à la fin de l’année 2015, soit une progression de 3 % en un an.

 

Nombre de Perp (en milliers) 

Les plans d’épargne retraite populaire (Perp) en 2015 - Nombre de Perp

Source FFA 

La quasi‐totalité des Perp en cours sont en phase de constitution. On estime à environ 22 000 le nombre de plans en phase de liquidation à la fin de l’année 2015.

Parmi la population des salariés en activité, le taux de détention d’un PERP s’établit à 9,7 % au 31 décembre 2015. Ce taux est en progression régulière depuis 5 ans.

2,1 milliards d'euros de cotisations

Au cours de l'année 2015, les détenteurs de Perp ont versé 2 064 millions d'euros de cotisations sur leur plan, soit un montant en augmentation de 14 % par rapport à 2014.

En 2015, 32 % des cotisations versées sur les plans en phase de constitution ont été investies sur des supports unités de compte (contre 27 % en 2014).

Une forte croissance soutenue des prestations

Les sociétés d’assurances ont versé 449 millions d’euros de prestations au titre des Perp en 2015, soit une hausse de 23 %, après des hausses annuelles supérieures à 15 % depuis 2008.

14,2 milliards d’euros de provisions mathématiques

Le montant des provisions mathématiques des Perp, c’est-à-dire les engagements des assureurs vis-à-vis de leurs assurés, s’élève à 14 239 millions d’euros à la fin de l’année 2015, en progression de 16 % par rapport à la fin de l’année précédente.

Les plans en phase de constitution (13 670 millions d’euros) représentent, fin 2015, 96 % des provisions mathématiques.

Les provisions mathématiques des Perp au 31 décembre 2015 sont supérieures de 16 % à l’encours des Perco (Plans d’épargne retraite collectif).

Un encours moyen de 5 900 euros

L'encours moyen des Perp en phase de constitution s’établit à 5 900 euros fin 2015 contre 5 250 euros à la fin de l’année précédente, soit une progression de  12 %. L'encours moyen des plans en phase de liquidation est de 25 900 euros.

 

Chiffres clés du Perp en 2015 *

Nombre de PERP en cours : 2,3 millions
Provisions mathématiques : 14,2 milliards d’euros
Cotisations : 2,1 milliards d’euros

*Source FFA