Le métier d'inspecteur commercial

Le métier d'inspecteur commercial

21/04/2016
Le métier d'inspecteur commercial

Le métier d'inspecteur commercial

Selon les entreprises, l’inspecteur commercial anime une équipe de conseillers commerciaux, eux-mêmes salariés de sa société d’assurances, ou bien des réseaux d’intermédiaires, agents généraux d’assurance ou courtiers d’assurances qui gèrent leur propre cabinet.

Le profil d'inspecteur commercial

On vous l'a souvent dit : femme ou  homme de terrain, vous êtes un meneur d'équipe ! Bien sûr, vous aimez la vente et avez largement fait vos preuves. Aujourd'hui vous souhaitez faire partager votre expérience et animer un réseau de commerciaux ou d'intermédiaires. Recruter, former, fidéliser, tout en développant l'activité de l'entreprise que vous représentez, un nouveau challenge qui s'inscrit dans la logique de vos talents professionnels. Responsable d'un secteur commercial, vous organisez et animez un réseau de distribution, qui peut être :

Vous pouvez également être chargé des relations entre l'entreprise d'assurances et les courtiers qui travaillent avec celle-ci.

Les missions d'inspecteur commercial
  • assurer le soutien technique et commercial ;
  • négocier les objectifs à atteindre, les moyens et le budget nécessaires pour y parvenir ;
  • concevoir et mettre en place les plans d’actions commerciales ;
  • assurer un suivi régulier, quantitativement et qualitativement, des résultats commerciaux ;
  • participer au recrutement et à la formation des équipes.
La formation d'inspecteur commercial

Le métier d’inspecteur commercial requiert généralement un diplôme de niveau bac + 4, le plus souvent préparé dans un domaine commercial, voire technique ou juridique. Le goût de la relation client et de la vente est nécessaire dans tous les cas.

Ce métier nécessite généralement une expérience commerciale préalable de quelques années.

Pour plus d’information sur des formations spécialisées en assurance, voir les rubriques du site « Les formations commerciales ».

A noter que certaines de ces formations peuvent se préparer en apprentissage.

La rémunération d'inspecteur commercial

La rémunération de l’inspecteur commercial comporte le plus souvent une part variable liée aux résultats de l’activité.

Salariés ayant moins de 35 ans et moins de deux ans d’ancienneté 

  • Age moyen constaté : 30,1 ans  
< 38 K€  38- 46 K€   > = 46 K€
38,0% 29,6% 32,4 %

(Source : données extraites de l'enquête sur les rémunérations FFSA-Gema au 31/03/2015. Rémunération des salariés appartenant aux sous-familles de métiers "Encadrement d'un réseau de vente salarié" et "Animation de réseaux non salariés")

Evolution et passerelles

Vos qualités relationnelles alliées à votre talent commercial et à votre connaissance des produits vous permettront d'envisager une évolution de vos responsabilités sur le plan régional, des responsabilités marketing ou dans le domaine de la formation.

Voici quelques exemples de fonctions vers lesquelles vous pouvez évoluer après avoir exercé pendant plusieurs années le métier d’inspecteur commercial.

Votre évolution de carrière dépendra :

  • de vos compétences acquises,
  • de vos centres d'intérêt,
  • des opportunités de carrière qui s'offriront à vous.
Le point de vue d'un inspecteur commercial

Selon les entreprises, l’inspecteur commercial anime une équipe de conseillers commerciaux, eux-mêmes salariés de sa société d’assurances, ou bien des réseaux d’intermédiaires, agents généraux d’assurance ou courtiers d’assurances qui gèrent leur propre cabinet.

C’est un métier pluriel qui comporte des activités distinctes :

  • le recrutement,
  • l’accompagnement et la formation d’une équipe,
  • l’animation d’un groupe de collaborateurs,
  • la gestion d’un centre de profit.

L’inspecteur commercial est donc à la fois un homme de terrain, un manager et un gestionnaire.

Sur un secteur géographique déterminé, il fait appliquer les méthodes commerciales de la société d’assurances qu’il représente. Il constitue un lien entre celle-ci et son équipe. Il fait évoluer ses collaborateurs au sein d’un réseau dont il assure la cohésion et les performances.

Si son autonomie, son sens de l’initiative, et sa disponibilité sont des qualités très importantes, sa capacité à entretenir la motivation au sein de l’équipe est déterminante pour développer le chiffre d’affaires dont il a la responsabilité.

C’est un niveau de responsabilité que l’on exerce le plus souvent après un parcours commercial réussi.

En terme de perspective professionnelle, être inspecteur commercial constitue un véritable objectif tant ce métier est en soi riche, polyvalent et évolutif.

Les perpétuels mouvements du marché le rendent d’autant plus stimulant qu’il nécessite un entretien régulier des compétences dans tous les aspects du métier :

  • connaissance des contrats d’assurances toujours plus complexes,
  • exploitation des techniques commerciales sans cesse renouvelées,
  • remise en cause et capacité à intégrer innovations et changements.

En savoir plus :