Le métier de souscripteur

Le métier de souscripteur

21/04/2016
Le métier de souscripteur

Le métier de souscripteur

Dans la chaîne des métiers de l’assurance, le souscripteur occupe une place particulière : c’est à lui que revient la décision d’accepter ou non de garantir un risque.

Le profil du souscripteur

S'appuyant sur de solides connaissances techniques et juridiques, votre aptitude à décider et à prendre des responsabilités en vous projetant dans l'avenir est un trait marquant de votre personnalité. Sens de l'analyse, esprit de synthèse, talent de négociation et aptitudes commerciales sont des qualités que vous cultivez et qui vous aident à orienter et expliquer des décisions qui engagent l'entreprise.

Les missions du souscripteur
  • analyser le risque à partir des informations transmises par le réseau de distribution ;
  • déterminer les conditions de la garantie, la tarification et le projet de contrat ;
  • participer avec les commerciaux et intermédiaires (agents généraux et courtiers d'assurances) aux négociations avec les clients ;
  • dans la réassurance, développer un portefeuille d'affaires avec les sociétés d'assurances cédantes.
La formation du souscripteur

Selon le poste proposé, et en fonction de son domaine de spécialisation, le souscripteur est généralement titulaire d’un diplôme de niveau bac + 5 (écoles d’ingénieurs, 3ème cycle en droit des assurances, école supérieure de commerce ou 3ème cycle universitaire spécialisé finances…).

Pour avoir plus d’informations sur des formations spécialisées en assurance, voir les rubriques du site « Les formations juridiques », « Les formations commerciales » et « Les formations économiques et financières ».

A noter que certaines de ces formations peuvent se préparer en apprentissage.

La rémunération du souscripteur

Salariés ayant moins de 30 ans et moins de deux ans d'ancienneté

  • Age moyen constaté : 26,3 ans
< 36 K€  36- 42 K€   > = 42 K€ 
55,3% 31,6% 13,2%

(Source : données extraites de l'enquête sur les rémunérations FFSA-Gema au 31/03/2015. Rémunération des salariés appartenant à la sous-famille de métiers "Souscription des risques non standards")

Evolution et passerelles

Votre rôle pivot dans la garantie des risques et votre connaissance approfondie des produits de votre entreprise vous ouvriront de larges opportunités professionnelles (inspection commerciale, marketing...).

Voici quelques exemples de fonctions vers lesquelles vous pouvez évoluer après avoir exercé pendant plusieurs années le métier de souscripteur.

  • Spécialiste d'un risque : grandes entreprises, construction, environnement, spatial, pertes d'exploitation, responsabilité civile, spectacles...
  • Souscripteur en réassurance
  • Grand courtage d'assurances
  • Préventionniste
  • Risk-manager

Ces métiers comportent généralement une dimension internationale.

Votre évolution de carrière dépendra :

  • de vos compétences acquises,
  • de vos centres d'intérêt,
  • des opportunités de carrière qui s'offriront à vous.

En savoir plus :

Retrouvez les informations actualisées chaque année sur le site de l'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance.