Inondations : les assureurs mettent tout en oeuvre pour faciliter le retour à la vie normale

17/06/2016

Trois semaines après le début des inondations qui ont touché des centaines de communes en France, les assureurs ont déjà enregistré 120 000 déclarations de sinistres. L'Association française de l'assurance confirme son estimation initiale du coût des dommages assurés, centrée autour d’un milliard d’euros.

Depuis le début des événements, les assureurs sont présents sur le terrain, aux côtés des assurés et mettent tout en oeuvre pour simplifier les démarches, accélérer les indemnisations et faciliter le retour à la vie normale. Ainsi :

  • 25% des assurés ont d’ores et déjà bénéficié d'avances sur indemnisation. Une attention toute particulière a été portée aux personnes en grande difficulté.
     
  • Plus de 650 experts sont mobilisés dans les départements concernés. Ils ont élargi leurs plages de travail et reçoivent le soutien de leurs collègues des départements limitrophes. Afin d’accélérer les indemnisations, de nombreux traitements de dossiers sont également réalisés à distance, sur la base des photos et vidéos envoyées par les assurés.
     
  • Des représentants des assureurs ont été présents aux réunions de crises organisées dans 15 préfectures et sous-préfectures de départements touchés. Ils sont à disposition des services de l’Etat auxquels ils apportent des conseils pratiques sur l’assurance, ainsi qu’un éclairage technique sur les dossiers des sinistrés.
     
  • Enfin, des professionnels de la réparation et du nettoyage ont été spécialement envoyés sur les zones sinistrées par les assureurs pour accélérer l’indemnisation en nature des assurés.

L'Association française de l'assurance rappelle que les assureurs, comme ils s’y étaient engagés, accepteront les déclarations de sinistres jusqu’au 30 juin 2016, au-delà donc du délai réglementaire de 10 jours à partir de la déclaration de l’état de catastrophe naturelle.

9

À lire aussi